Sainte-Sophie

La Basilique Sainte-Sophie ou, comme l'appellent les Turcs, "Ayasofya", est le symbole d'Istanbul. Construite sous le règne de Justinien entre 532 et 537, elle est l’un des plus beaux chefs-d’œuvre de l’art byzantin.

Entre 1204 et 1261, Sainte-Sophie est l'église du pape. En 1453, elle tombe aux mains de l'empire ottoman et elle est transformée en mosquée. Les Ottomans la dotent alors de quatre minarets, d'une école théologique et d'une salle à manger publique.

En 1935, Atatürk transforme le temple en musée.

L'extérieur

Située sur le point le plus haut d'Istanbul, Sainte-Sophie définit la vue panoramique de la ville. Ses quatre minarets et son dôme de plus de 30 mètres de diamètre constituent l'image la plus caractéristique de la métropole turque.

L'intérieur

L'intérieur de l'église est impressionnant : les dimensions de la salle principale (70 mètres sur 74 mètres), l'éclairage diffus, les énormes médaillons décoratifs et les colonnes monolithiques vous laisseront bouche bée.

Au deuxième étage de la basilique, vous trouverez diverses mosaïques d'un grand intérêt historique. La mosaïque la plus en vue montre l'empereur Constantin et l'impératrice Zoé vénérant le Christ.

Outre les mosaïques, vous pourrez voir au deuxième étage la tombe d'Enrico Dandolo, duc de Venise, décédé à Constantinople en 1205.

Notre conseil

En plus d’essayer d’arriver le plus tôt possible (de grandes files se forment pour entrer), ne manquez pas la vue sur la Mosquée Bleue depuis les fenêtres du deuxième étage.

Horaires

De novembre à mars : de 9h00 à 17h00.
D'avril à octobre : de 09h00 à 19h00.

Prix

Entrée : 60 lires.
Entrée gratuite pour les moins de 8 ans.

Transport

TramwaySultanahmet, ligne T1.